Diego Suarez

  La ville de Diego Suarez est située au nord de Madagascar, à quelques kilomètres du cap d'Ambre, pointe extrème de l'île rouge. Cette ancienne ville coloniale a gardé de nombreux vestiges de sa période franšaise. Dans la journée la ville est agréable et très animée. De nombreuses échoppes offrent toutes sortes de marchandises et de services. Les marchés traditionnels proposent tissus et vivres. Moins oppressante que la capitale, Antananarivo, elle attire des touristes du monde entier. Elle bénéficie en outre de la proximité des plages en bordure d'une grande baie et de l'océan. Les hôtels, chambres d'hôtes et restaurants sont nombreux et il y en a pour toutes les bourses. Si dans la journée se promener dans les rues et faire du shopping ne présente pas grand risque, le soir la ville change de visage.
De nombreuses jeunes filles viennent s'installer devant les hôtels dans l'espoir de trouver un waza. Il est choquant de croiser certains quinquagénaires qui profitent de la détresse de ces jeunes filles, pour ne pas dire adolescentes.
La nuit il est fortement recommandé de rentrer à son hôtel en taxi lorsque le restaurant n'est pas à proximité.


Diego Suarez
album

Taxis

Tôt le matin la ville déborde d'activité. Les taxis 4l jaunes et les teufs teufs, jaunes ègalement, rivalisent pour trouver des passagers. Notre journée commence par une visite du marché.


Les crevettes

Mise en bottes

Les paysans viennent parfois de très loin pour vendre leurs légumes et leurs volailles au marché de la ville où ils peuvent espérer un meilleur prix. Les pêcheurs vendent les poissons séchés et des crevettes de mer ou des camarons énormes.


Vendeur de café
album

Achards

Les achards de légumes sont présentés dans des bouteilles d'eau minérale. Un vendeur de boisson ambulant propose du café aux marchands et aux clients.


Charcutier

Vendeuse d'yeux

Pose photo

Les malgaches ne manquent pas d'humour comme ce jeune charcutier qui dévore son jambon cru et cette marchande qui présente ses escargots comme des "yeux" en rigolant franchement. Une jeune fille prend la pose pour que se faire photographier.
Après notre promenade, nous quittons la ville pour le Cul de Sac Gallois où se trouve les salines.


Piste

Saline

Notre roulons à l'ouest vers les bourgs de Anamakia et Antsahamnano. Après la route nous empruntons une piste pour descendre vers les salines. La compagnie des salines de Madagascar ravitaille l'île en sel. Nous avons bien essayé de "soudoyer" le gardien mais nous n'aurons pas le droit de visiter le site. L'accès aux salines pour les visites est toutefois autorisé, en dehors de la période de récolte.


Galeries

Travailleuse

Au bord de la piste des casseurs de pierres creusent des galeries dans la roche. Les blocs sont concassées à la masse par les femmes. Les granulats de différents calibres sont ensuite vendus pour la construction d'ouvrages.
Un pont s'est effondré (nous sommes abonnés) sur la route qui mène à la baie des courriers. La route vers le Windsor Castle est fermée ce qui nous donne une après-midi de libre à Diego Suarez.


L'arène

Coqs

Notre guide nous conduit, en début d'après midi, sur une place où des Malgaches ont installé une petite arène pour s'adonner Ó un de leur loisir favori, le combat de coqs.


Pose
album

Ruminants

Les propriétaires des coqs de combat présentent leurs animaux pour l'ouverture des paris. Après un round d'observation, les coqs commencent le combat. Les ergots d'acier ne sont pas autorisés et il n'y aura pas de mise à mort. Le propriétaire rafraîchit son coq en lui jetant de l'eau sous le ventre. Parfois un des coqs semble se soumettre et glisse sa tête sous l'aile de son adversaire. Sur les bancs les parieurs surveillent le combat tout en ruminant du kat.
Nous quittons le spectacle pour nous rendre à la plage de Ramena, demain nous reprenons la route vers le Sud.

 


   La suite